Tags

Articles reliés

Partager ceci

Les origines de la tourtière

Le nom tourtière tire ses origines du nom d’un gibier, la tourte, aussi appelée pigeon voyageur,  qui constituait anciennement son principal ingrédient. Au début du siècle dernier, cette espèce s’est éteinte en raison de sa surexploitation et de la destruction de son habitat.

La confection de la tourtière serait apparentée à celle du cipaille, un met gaspésien et charlevoisien que les premiers colons ont importé lorsqu’ils ont peuplé la région. Contrairement au reste du Québec où une tourtière constitue simplement un pâté à la viande, au Saguenay–Lac-Saint-Jean et dans Charlevoix, la tourtière est un pâté de grosse dimension composé de viandes diverses et de gibiers, de pommes de terre en cube et de bouillon qu’on laisse cuire au four pendant plusieurs heures à basse température. La tourtière est pour ainsi dire un incontournable des rassemblements dans la région!