Tags

Articles reliés

Partager ceci

Bochet fumé maison

On connaît bien le saumon fumé mais a peu près toutes les espèces de poissons peuvent se fumer. Étant une grande amatrice de pêche au brochet, le fumage de ce poisson blanc est intéressant à explorer et donne des résultats surprenant. Puisqu’il n’est pas donné à tous d’avoir un fumoir sous la main, je vous propose une méthode pour parvenir à fumer du poisson à chaud avec peu de matériel.

Il faut d’abord saumurer le poisson. Plusieurs recettes sont disponibles. Pour ma part, j’ai simplement préparé un mélange composé de 2 tasse d’eau, 1/4 tasse de sel. Après le saumurage, rincer le poisson. On peut alors le badigeonner de sirop d’érable avant le fumage si on souhaite lui donner un goût sucré.

Pur le fumage, j’utilise un wok en acier inoxydable dans lequel j’ai mis du papier d’aluminium pour en recouvrir le fond et sur lequel je dispose des copeaux de bois non traité, des feuilles de thé du labrador ou du thé Lapsang souchong. Le matériel doit avoir été préalablement humidifié. Une grille est placée au-dessus du matériel et on peut alors y disposer les morceaux de poisson. Le wok doit ensuite être placé sur une source de chaleur. J’utilise un réchaud de camping que je mets dans le garage pour éviter les odeurs de fumée dans la maison. On peut compter environ une heure pour le poisson ait séché suffisamment et qu’il se soit imprégné de la saveur de fumée. Il doit être légèrement coloré mais pas trop sec. Le brochet ainsi fumé peut entre mangé tel quel avec une bonne bière ou intégré à vos recettes comme des bouchées de brochet fumé aux PFNL.

Cette technique peut être utilisé avec d’autres poissons mais le temps de fumage doit et ajusté car le saumon et la truite nécessite un temps moindre.

20140306-160955.jpg